lundi 9 juillet 2018

Chronique : Rafael Toral ‎– Space Solo 2



Rafael Toral Space Solo 2

Les écarts traités en explorateur averti, la concentration axée vers le sonore. Les rebonds par le silence, quand s'épanoui un son, parfois aspiré ou modulé. La mémoire remonte à certains traits, précis – les non-harmonies, des sons plaqués en résonnance d'une littérature ou d'une idée nostalgique. Les feedbacks modulés, glove-controlled, des vagues sinusoïdales. Un jeu en vie, capté dans l'instant pour révéler un aspect organique et imprévu. Un regain d'authenticité par des systèmes en alerte, en veille, dans l'attente du geste. L'importance du geste total, exact et ancré. Des variations entre un placement long, continu autour d'une trame franche et aiguë – et des pointillés, en frappes divergentes et toujours surprenantes. La déformation d'un cuivre hypothétiquement, et par moment.

lundi 2 juillet 2018

Chronique : Mary Jane Leach – Pipe Dreams


Mary Jane Leach – Pipe Dreams

Des lueurs qui frémissent. L'attente, un dessin clair pourtant recouvert d'une pellicule – les longues montées vers le ciel, l'astre la nuit. Des dynamiques présentes, de nombreux écarts dans l'étendue sonore. Descentes, arrêts, défaillances, des tremblements au sein même de l'unité. C'est l'image de la vie, le conatus, la présence qui déborde. Une force qui presse les limites, sans discontinuer, des couches et des rebords qui vibrent, la substance se fraie un chemin, seule et pourtant multiple. L'autre côté, plus technique. En évocation, la descente dans le bois et le son. Une adhésion à l'absence, 4BC, les participants, technicité parfaite, pure – appliquée à un dérivé, un substrat sonore. L'air qui parcoure la paroi, incessamment – l'impression de plein, total. L'ajout en plaques, des résonances, le climat granuleux qui se maintient. Ces quelques légères dissonances, l'aspect dérange pour rehausser, élever. Dialectique en dedans.